Aller au contenu

HALBERTISM N°10 – La Lettre De Gary Halbert

Traduction de la Lettre de Gary Halbert : cliquez ici pour voir l’originale.

HALBERTISM N°10
Lundi 24 mai 2004

« Ne laissez pas les choses se terminer ainsi. Dites-leur que j’ai dit quelque chose. »

Ce sont mes derniers mots préférés absolus d’un homme mourant. C’était Pancho Villa et si George Dubya était en train de mourir et, s’il n’avait pas un de ses écrivains à ses côtés, je parie qu’il dirait à peu près la même chose.


Cordialement,

Gary C. Halbert

Cliquez ici pour recevoir GRATUITEMENT toutes les Lettres de Gary Halbert – Le Prince du Copywriting !