Comment “Adoucir” Vos Profits ! – La Lettre De Gary Halbert Numéro 164

Traduction de la Lettre de Gary Halbert : cliquez ici pour voir l’originale.

Depuis :
Sud du ruisseau Jewfish

Cher Ami et Abonné,

L’idée.

Vous devez vous améliorer. Voilà ce que tout le monde dit. Il existe des livres qui vous expliquent comment procéder. Des cours aussi. Même des séminaires.

Mais vous savez ce que j’enseigne aux gens lors de mes séminaires ? C’est ç a: Améliorer votre image c’est bien mais, la principale chose que vous devez faire est …

Vous Devez Améliorer Votre Substance !

Concentrez-vous sur l’amélioration de votre produit ou service. Faites en sorte qu’il soit aussi bon que possible. Efforcez-vous toujours et encore de … créer plus de valeur ! La valeur envoie des vagues de karma positif sur le marché et les répercussions de ce karma vous reviennent sous forme de satisfaction, d’estime de soi et d’une rivière sans fin de dollars.

Soyons pratiques. Lors de mon dernier séminaire (le “Séminaire Au Bord De La Mer”), j’ai révélé une formule pratiquement infaillible qui pourrait être utilisée par presque n’importe qui dans le public pour gagner très rapidement d’énormes liasses d’argent. Et vous savez quoi ? Vous pourriez également utilisée cette formule si vous pouviez en quelque sorte me persuader de vous la révéler dans ce numéro.

Qu’est-ce que c’est ? Vous dites que je ferais mieux de vous la révéler ? Vous dites que c’est pour cela que vous avez souscrit à ce bulletin d’information au départ ? Vous dites que je devrais arrêter de tourner autour du pot et de continuer ?

OK, OK, ne sois pas si capricieux. Voici le scoop. Écoutez, supposons un instant que, pour le moment, vous n’ayez pas de produit et que vous cherchiez quelque chose à vendre. Eh bien, si c’est le cas et que vous venez me demander conseil, ce sera presque toujours …

Vendez Du Papier Et De L’encre !

Je parle de bulletins d’informations, de livres, de rapports spéciaux, etc. En fait, dans le numéro du 05-12-1987 de cette bulletin d’information, j’ai révélé exactement comment créer un tel produit. Cette information est également apparue dans le chapitre 2 de mon livre, “Comment Gagner Un Maximum D’argent En Un Minimum De Temps”.

Dans tous les cas, disons que vous voulez créer un tel produit, mais vous voulez vous assurer qu’il se vendra comme des petits pains. Disons, par exemple, que vous avez décidé de vendre un livre ou un rapport spécial sur la façon d’acheter des voitures, des bateaux et des maisons du gouvernement américain à des prix défiant toute concurrence. Ce dont nous parlons ici, c’est de toutes les « astuces internes » pour participer aux enchères du gouvernement et faire des offres acceptables à « bas prix » sur des marchandises qui ont été saisies auprès de trafiquants de drogue et d’autres criminels.

Il y a beaucoup de livres et de rapports spéciaux sur ce sujet et …

C’est Bien !

C’est bien car cela prouve qu’il existe un marché chaud pour ce genre d’informations. Écoutez : N’ayez pas peur de la concurrence. Si vous créez suffisamment de valeur (comme je le fais dans mon bulletin d’informations et mes séminaires), alors il n’y a pas de concurrence ! Voyez-vous, ce que vous êtes sur le point d’apprendre ici, c’est comment créer un livre ou un rapport meilleur et beaucoup plus précieux sur ce sujet et aussi … comment créer une meilleure campagne publicitaire, beaucoup plus précieuse (et pratiquement infaillible) pour vendre ce produit amélioré.

ÉTAPE 1 : Vous devez récupérer toutes les autres publicités que vous pouvez trouver qui proposent un tel livre ou produit.

Vous pouvez trouver ces publicités dans tous les journaux comme le “National Enquirer”, “Midnite Globe” et ainsi de suite. Vous les trouverez également dans les magazines d’opportunité tels que « Nouvelles opportunités commerciales », « Entrepreneur », « Opportunités de revenus », « Secrets de richesses », « Opportunité de vendeur », etc., etc., etc. Vous trouverez également ces publicités dans les journaux locaux, les magazines immobiliers et, si vous êtes sur les bonnes listes de diffusion, vous trouverez beaucoup de ces emplacements “bien dimensionnés” dans votre boîte aux lettres.

Et n’oubliez pas les petites annonces ! Il y a au moins une demi-douzaine de gars qui vendent des centaines de milliers de livres et de rapports sur ce sujet via ce média. (Soit dit en passant, si vous voulez explorer les opportunités dans les petites annonces, vous devriez appeler John Eger au (214) 352-0612. John a parlé lors de mon dernier séminaire et c’est un gars très compétent, très serviable et très sympathique.)

Quoi qu’il en soit, comme je l’ai dit, la première chose que vous faites est de mettre la main sur autant de publicités en vente par correspondance et d’annonces que possible qui vendent des livres et des rapports sur la façon d’acheter des marchandises qui ont été saisies par divers organismes gouvernementaux.

ÉTAPE 2 : Vous devez commander chacun des livres et rapports proposés dans ces publicités et les produits en vente par correspondance.

Écoutez : ne vous battez pas avec moi sur ce sujet. C’est l’une des recherches les moins chères et les plus précieuses que vous puissiez faire. Vous savez, après avoir fait tout ce que j’ai suggéré jusqu’à présent, vous aurez probablement dépensé moins de 300 dollars pour tout ce matériel.

ÉTAPE 3 : Vous devez lire chaque livre et rapport que vous recevez par la poste et extraire chaque pépite d’informations que vous trouverez.

Mettez chaque élément d’information individuel sur son propre post-it. Au fait, lorsque vous aurez terminé, vous devriez avoir des centaines de post-it. Ce que vous allez découvrir, c’est que tous ces livres contiennent beaucoup de matériel qui se recoupe avec tous les autres livres. C’est la nature de la bête. Cependant, chacun de ces livres et rapports contiendra probablement du matériel unique qu’aucun des autres n’a.

OK, alors maintenant ce que vous faites, vous utilisez toutes ces “munitions” pour créer un super livre ou rapport qui contient chaque pépite de bonnes informations trouvées dans toutes les autres. Lorsque vous aurez terminé, vous disposerez de l’ensemble d’informations le plus complet possible sur ce sujet particulier.

Mais attendez ! Nous n’avons pas encore terminé. Loin de là. Ce que je veux que vous fassiez après tout cela, c’est que vous reveniez en arrière et que vous relisiez mon ancien numéro que j’ai mentionné plus tôt, celui du 05-12-1987. Vous devriez également relire le numéro du 06-04-1989. Ces 2 anciens numéros vous donneront des instructions détaillées, étape par étape, sur la façon de trouver des « rebondissements uniques » lorsque vous travaillez sur un projet comme celui-ci. Et, bien sûr, vous pouvez ajouter ces « rebondissements uniques » à votre manuscrit déjà très complet pour le rendre encore plus précieux.

Qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que mes pauvres oreilles entendent de votre part ? Vous dites que tout cela semble être un énorme travail ? Ne désespérez pas. Ce n’est pas beaucoup de travail. De plus, le montant d’argent que vous pouvez gagner sur un projet comme celui-ci peut rendre le temps et les efforts que vous consacrez au projet vraiment insignifiants.

De plus, si vous le souhaitez, vous pouvez engager quelqu’un pour faire tout cela à votre place. Quelqu’un comme Lisa Morrice (213) 398-5147 ou Brad Peterson (213) 542-8410 ou Loretta Duffy (818) 763-5652 ou peut-être une douzaine d’écrivains talentueux qui proposent leurs services dans “Writer’s Digest”.

Peu importe. Dans tous les cas, supposons pour le moment que vous ayez suivi toutes ces instructions et vous avez maintenant un super mega top rapport sur la façon d’obtenir des maisons, des bateaux et des voitures bon marché qui ont été saisis chez les trafiquants de drogue, etc. Ensuite, vous allez maintenant améliorer la substance et la valeur de votre offre. Voici ce que vous allez faire :

  1. Vous allez faire en sorte qu’une célébrité “joue” dans votre publicité.
  2. Vous allez bloquer tous les chèques, mandats et frais de carte de crédit pendant 30 jours avant de les déposer ou de les traiter.
  3. Vous allez offrir une garantie conditionnelle de double remboursement.

Discutons de tout cela. Tout d’abord, comment faire en sorte qu’une célébrité soit la vedette de notre publicité. Eh bien, j’ai donné des instructions exactes et explicites sur la façon de procéder dans le numéro du 09-01-1988 de ce bulletin d’informations (cette information apparaît également dans le chapitre 4 de mon livre “Maximum Money”). Par conséquent, la première chose à faire est de relire ce numéro. Cependant, pour commencer dès maintenant, vous pouvez …

Appelez Don Camp … (213) 281-6970
Appelez Ingles, Inc … (213) 852-0300
Appelez Le Bureau Des Conférenciers De Tarkenton … (404) 231-1132

Les 3 éléments ci-dessus sont des bons tuyaux pour les célébrités et ils peuvent discuter de vos besoins avec intelligence. Ce que vous voulez, c’est une célébrité que vous pouvez présenter dans vos publicités et sur la couverture et dans la première page de votre livre. Vous voulez également avoir le droit d’utiliser l’image de la célébrité, pas seulement son nom. OK, disons que sans célébrité, le titre de votre publicité se lit comme ceci …

Comment Récupérer Les Voitures Et Les Maisons
Qui Ont Été Saisies
Chez Les Trafiquants De Drogue Et Autres Criminels !

Pas top comme titre, n’est-ce pas ? Mais, mec oh mec, si vous voulez que vos ventes explosent, changez-le en quelque chose comme ça …


En avez-vous entendu parler ?

Une Célèbre Star De Cinéma Révèle Comment Vous Pouvez Vous Procurer Des Voitures Et Des Maisons Bon Marchés Qui Ont Été Saisies Chez Des Trafiquants De Drogue Et D’autres Criminels !

OUAIS ! (la photo d’une célèbre star de cinéma)

OUF !


Et, après ce titre, votre texte commence de cette façon … “Cher ami, je m’appelle Famous Movie Star et je veux vous parler d’un nouveau rapport chaud bouillant que je viens de lire et qui pourrait vous rapporter une petite fortune. Ce rapport s’appelle, “Le Guide De Gary Sur Les Bonnes Choses Du Gouvernement” et … “

Etc., etc. Maintenant, qu’en est-il de cette activité de bloquer les chèques,  mandats et frais de carte de crédit pendant 30 jours ? Écoutez, mon ami, l’une des principales raisons pour lesquelles les gens hésitent à acheter par corespondance est qu’ils sont paranoïaques. Ils voient leur argent disparaître dans un trou noir dans un « Pays du Jamais » où, même s’ils ne reçoivent pas ce qu’ils ont commandé, ils ne récupèrent jamais leur argent !

Mais, s’ils peuvent postdater leurs chèques et mandats de 30 jours, ils ont dans leur esprit (et en réalité), un certain contrôle sur leur argent. Ils peuvent annuler le paiement s’ils ne reçoivent pas ou s’ils ne sont pas satisfaits de votre produit. Cela élimine une grande partie de leur anxiété et de leur paranoïa et cela les rend beaucoup plus susceptibles de vous passer une commande.

Mais attendez ! Cet mode opératoire ne va-t-il pas entraîner de nombreux chèques sans provision ? Ne vivons-nous pas plutôt dangereusement ici ? Tout dépend. Je crois que si vous offrez vraiment de la qualité, les points positifs l’emportent considérablement sur les points négatifs. Par exemple, j’ai récemment vendu 2 091 exemplaires de mon livre, “Comment Gagner Un Maximum D’argent En Un Minimum De Temps” en utilisant cette idée de bloquer tous les paiements pendant 30 jours. Et devinez combien de chèques sans provision j’ai reçus ? Croyez-le ou non, seulement 45 ou, pour le dire autrement …

Seulement 2,15 % !

Croyez-moi, amigo, il y a beaucoup moins de mauvais chèques que ceux générés par la plupart des publicités qui n’offrent pas le blocage des 30 jours !

Mais n’oubliez pas, mon livre tient toutes les promesses que je fais dans ma publicité. Si ce n’était pas le cas, je m’attends à ce que mon pourcentage de chèques sans provision soit beaucoup plus élevé.

En route. Parlons de cette histoire de double remboursement, d’accord ? Écoutez, lorsque vous offrez ce type de garantie “conditionnelle”, cette garantie est basée sur le fait que l’acheteur essaie réellement le plan d’action que vous lui révélez. Voici une histoire vraie : Il était une fois, j’ai rejoint un club de sport et, après avoir visité l’établissement une seule fois, je n’y suis jamais retourné. Ce que j’ai découvert, c’est qu’utiliser toutes ces machines et faire tout cet exercice, c’était un travail. Et ce n’est pas ce que je voulais. Non, je voulais de la magie. Quoi qu’il en soit, j’avais un ami à l’époque qui était avocat et il m’a proposé de manigancer pour récupérer mon argent pour moi.

Mais j’ai dit non. Voyez-vous, ils ont respecté leur part du marché. La salle de gym était là. L’équipement était là. Les instructeurs étaient là. En d’autres termes, ils ont fourni tout ce qu’ils avaient promis. Donc, dans mon esprit (et je le ressens encore aujourd’hui), je ne méritais pas que l’argent me soit rendu.

Gardez ceci à l’esprit pendant que je vous raconte une autre histoire vraie. (Je ne me souviens pas si j’ai écrit à ce sujet avant ou non. Oh eh bien, c’est la vie quand on a des CRS*). Il y a des années, j’ai été appelé en tant que consultant / copywriter pour travailler pour le magazine “Entrepreneur Magazine”. À cette époque, ils avaient des problèmes avec de remboursements sur ces « rapports de recherche de start-up » qu’ils vendaient entre 30 et 60 dollars. Et vous savez, ils n’en croyaient pas leurs oreilles quand je leur ai dit de commencer à offrir un double remboursement. Mais voyez-vous, je leur ai dit de la rendre conditionnelle. Je leur ai dit de simplement demander au gars qui avait acheté l’un de leurs rapports de prouver qu’il avait au moins fait un effort pour utiliser les informations. Je leur ai dit de dire à leurs clients qu’ils pouvaient obtenir un remboursement simplement en le demandant avec le papier à en-tête de leur entreprise, agrafé à une de leurs cartes de visite et à une photocopie de leur licence d’exploitation. Ils n’ont pas à faire des pieds et des mains. Il leur suffisait de faire un effort pour au moins créer une entreprise.

Les résultats ? Les ventes ont augmenté et les remboursements ont cessé d’être un problème.

ATTENTION : N’abusez pas de cette technique. N’insistez pas auprès de votre client pour qu’il fasse quelque chose d’inhabituel pour obtenir un remboursement. Insistez simplement sur le fait qu’il essaie d’utiliser ces appareils d’exercice avant de conclure que votre club de sport ne vaut pas le coût de l’adhésion.

Si vous n’êtes pas raisonnable à ce sujet, si vous faites en sorte qu’il soit trop difficile pour vos clients d’obtenir un remboursement, vous avez de grandes chances de vous faire taper sur les doigts par une agence de régulation. Croyez-moi, je sais que cela est vrai d’après mon expérience personnelle car l’un de mes clients a eu ce problème.

Voici un exemple de ce qu’il ne faut pas faire. Il y a un type qui s’appelle Don Carrington et qui vend quelque chose qui s’appelle “La Route Du Millionnaire Vers La Richesse”, c’est un rapport sur la vente par correspondance. Voici ce qu’il dit à ses clients de faire pour se faire rembourser :

“1. Envoyez-moi un exemplaire du” Globe “et du” National Examiner “montrant votre publicité pleine page.

2. Envoyez-moi une photocopie de votre bon de commande pour l’ajout d’une publicité dont ils ont accusé réception.

3. Envoyez-moi une déclaration sous serment signée par votre directeur de banque certifiant que vous n’avez pas déposé 15 000 dollars dans votre banque dans les 30 jours suivant la réception de votre première commande.

4. Renvoyez l’étiquette d’envoi d’origine du colis dans lequel vous avez reçu ce matériel, sans la modifier ni la changer.

5. Retournez ce matériel dans un état vendable.

6. Emballez tous les éléments ci-dessus ensemble et envoyez-les-moi par courrier “recommandé” prioritaire.

7. Ces instructions doivent être suivies à la lettre et tout doit être fait dans les 120 jours suivant la réception de ce matériel.”

Plutôt mignon, non ? En fait, c’est stupide. Ce gars, s’il ne change pas ses habitudes, risque fort de se faire mettre le cul dans une écharpe. Les Fédéraux, s’ils tombent sur ses instructions de remboursement, vont lui tomber dessus comme une tonne de briques.

Et regardez, il n’y a pas besoin de ces conneries ! Laissez-moi vous dire quelque chose. Si vous offrez de la valeur, si vous livrez ce que vous promettez de livrer, alors …

Les seules personnes qui demanderont un remboursement

Les Seules Personnes Qui Demanderont Un Remboursement
Sont Celles Qui N’ont Jamais Eu L’intention De Garder
Votre Produit Au Départ !

Vous n’avez donc pas à leur demander de faire grand chose. Demandez-leur simplement de faire quelque chose. Faites imprimer quelques cartes de visite. Faites une demande de licence commerciale. Allez au gymnase et utilisez l’équipement 5 ou 6 fois. En fait, essayez le régime pendant une semaine. Ce sont des demandes raisonnables, mais ce que fait Don Carrington est fou, stupide et dangereux.

Écoutez, ne vous méprenez pas. Je ne dis pas que Don Carrington est un méchant. De plus, je n’en déduis pas que son rapport n’a aucune valeur. Je dis simplement qu’il abuse de l’idée d’une garantie conditionnelle d’une manière que, par expérience personnelle, je sais être dangereuse.

Maintenant, rassemblons tout cela et voyons ce que nous avons. D’abord et avant tout, nous avons …

Une Offre Dont La Viabilité A Été Prouvée !

C’est extrêmement important. Ce sont les fondations de tout le reste de cette lettre. Rappelez-vous, vous ne pouvez pas multiplier les zéros ! Toutes les célébrités du monde, tous les trucs, astuces et stratégies, toutes les garanties solides, toutes les offres généreuses de bloquer les chèques 30, 60 ou 90 jours avant leur traitement … rien de tout cela ne constitue une colline de dollars à moins que vous commencer par une offre prouvée.

Mais bon, nous avons commencé avec une offre qui a fait ses preuves. La preuve en est, bien sûr, que ces publicités “bien dimensionnées” continuent de se répéter sans cesse.

OK, cette prochaine partie devrait être intéressante. Ce que je vais faire, c’est faire quelques « suppositions éclairées » sur ce que tout cet « adoucissement » fera sur l’une de ces promotions. Ma première supposition est que beaucoup de ces publicités génèrent environ 1,5 fois le coût de la publicité. Disons qu’une publicité coûte 10 000 dollars. Selon moi, cela signifie qu’il serait habituel qu’une de ces publicités « non sucrées » rapporte 15 000 dollars sur ces 10 000 dollars. Si le livre se vend 12,50 dollars plus 1,50 dollars de frais de port et de manutention, alors pour générer 15 000 dollars de ventes, la publicité doit rapporter 1 071 commandes (15 000 dollars divisé par 14 dollars). Maintenant, disons qu’il en coûte 3 dollars pour imprimer le livre, le coller dans une enveloppe épaisse et l’envoyer au tarif d’envoi d’un livre. Ainsi, le coût de traitement de 1 071 commandes est de 1 071 x 3 dollars soit 3 213 dollars. Par conséquent, nos dépenses (sans compter les frais généraux) sont de 10 000 dollars pour payer l’annonce et de 3 213 dollars pour honorer les commandes, soit un total de 13 213 dollars. Ce qui, une fois déduit de nos ventes brutes de 15 000 dollars, nous laisse un bénéfice brut (avant remboursements, etc.) de 1 787 dollars.

Ça ne semble pas beaucoup, n’est-ce pas ? En arrondissant, cela représente un rendement de 18 %, ce qui prendra environ 90 jours pour être réalisé. Mais vous savez quoi ? C’est un rendement annualisé de 72 % qui bat certainement le marché boursier, n’est-ce pas ?

Peu importe. Nous sommes des porcs capitalistes avides, nous n’allons pas nous contenter de ce genre de rendement, n’est-ce pas ? Non monsieur ! Alors maintenant, voyons ce qui se passe (selon mes suppositions), quand nous adoucissons ce petit chiot. Voici ce que je pense, que le facteur d’adoucissement (amélioration des ventes) donnera avec ces 3 grands changements dont nous avons parlé dans cette lettre :

CHANGEMENT        — LE FACTEUR D’ADOUCISSEMENT

————————————————————————————-

  1. Ajouter une célébrité x 1,4
  2. Blocage de 30 jours sur les paiements x 1,3
  3. Une bouble garantie de remboursement x 1,2

OK, rappelez-vous maintenant, notre publicité non sucrée a rapporté 15 000 dollars alors, multiplions cela par le SF (Sweetening Factor – Facteur d’Adoucissement) avec l’ajout d’une célébrité :

15 000 dollars x 1,4 = 21 000 dollars

Et prenons ce nombre et multiplions-le par le SF (Sweetening Factor – Facteur d’Adoucissement) ajout d’un blocage de 30 jours sur les paiements :

21 000 dollars x 1,3 = 27 300 dollars

Et prenons ce nombre et multiplions-le par le SF (Sweetening Factor – Facteur d’Adoucissement) ajout d’une garantie double de remboursement :

27 300 dollars x 1,2 = 32 760 dollars

Alors maintenant, mon ami, faisons les calculs ensemble et voyons quels miracles financiers nos changements ont opérés. Étant donné que notre brut est maintenant de 32 760 dollars, cela signifie que notre publicité génère maintenant 2 340 commandes (32 760 dollars divisé par 14 dollars), ce qui nous coûtera 7 020 dollars (2 340 x 3 dollars) de commandes à honorer. Ajoutez cela à notre coût publicitaire de 10 000 dollars et vous pouvez voir que nos dépenses, sans frais généraux et les remboursements, s’élèvent à 17 020 dollars qui, une fois déduits de notre brut de 32 760 dollars …

Nous Laisse Un Profit De 15 740 Dollars !

Yahoo ! Maintenant, nous cuisinons, n’est-ce pas ? N’oubliez pas que le bénéfice de la publicité non sucrée était de 1 787 dollars, ce qui signifie que nous avons augmenté notre rentabilité de 880 % !

UN POINT IMPORTANT À RETENIR : Il n’est pas nécessaire d’être 2 fois plus grand pour voir 2 fois plus loin. Quelques centimètres de plus en hauteur mettront votre vision au-dessus des têtes de tout le reste de la foule. Et il en va de même pour le taux de réponses. Vous n’avez pas à doubler votre taux de réponses pour doubler vos bénéfices. Puisque la première grosse somme d’argent que vous gagnez sert à payer vos frais de publicité et de traitement des commandes, vous n’avez qu’à « adoucir » un peu votre chiffre d’affaires (peut-être d’environ 15 %) pour doubler vos bénéfices. Cependant, dans ce cas hypothétique, nous avons, en utilisant une célébrité, un blocage de 30 jours et une garantie de double remboursement … nous avons obtenu une énorme augmentation du bénéfice net en faisant un peu moins que doubler notre taux de réponses.

Je me demande, mon ami, est-ce que vous réalisez l’importance de ce que vous venez de lire ? Je vous ai donné ce qui se rapproche le plus d’une formule infaillible pour gagner de l’argent. Je sais, je sais … ce n’est pas un “chant d’argent magique” qui vous donnera des richesses sans effort. Cela va vous coûter du temps, de l’argent et des efforts. Mais le gain … mon Seigneur, le gain pour avoir fait ce que je viens de décrire pourrait, de façon très réaliste, faire de vous un multimillionnaire qui se moque de ce qui était autrefois des problèmes d’argent.

Pensez-y.


Cordialement,

Gary C. Halbert

PS : Avec ce numéro, je vous envoie un cadeau gratuit. Il s’agit d’une magnifique œuvre d’art, pouvant être encadrée, qui complétera avec goût la décoration de votre bureau. Vous la trouverez dans l’enveloppe scellée n°1.

En ce qui concerne l’enveloppe scellée n°2, veuillez ne pas l’ouvrir à moins que vous ne soyez un de mes abonnés à vie “Inner Circle”. Il s’agit d’un message “en circuit fermé” destiné uniquement aux abonnés à vie qui n’ont pas encore répondu à ma lettre électrisante du 29 juin 1990.

PS2 : Je n’ai pas encore fini. Je veux vous en donner encore plus ce mois-ci. Alors, permettez-moi de vous demander quelque chose : que pensez-vous que les gars qui font ces publicités “non sucrées” font quand ils reçoivent une commande ?

Eh bien, ce qu’ils font, c’est qu’ils attendent d’avoir suffisamment de commandes qui justifient de s’asseoir sur l’un de leurs stupides PC pour saisir toutes les données. Ensuite, ils créent des étiquettes et, quand ils en ont l’occasion, ils apposent une étiquette sur une enveloppe rembourrée et envoient leurs livres. Cela signifie que, à partir du jour où leur client répond à une publicité, il s’écoule environ 3 semaines (minimum) avant que le client n’entende parler de l’étranger à qui il a envoyé son argent.

Stupide ! Stupide ! Stupide!

Mais pas vous. Non, monsieur, ce n’est pas ainsi que vous allez gérer vos affaires. Ce que vous allez faire, c’est ceci : vous allez envoyer une lettre en courrier prioritaire à chacun de vos clients le jour même où vous recevez leur commande pour leur dire que vous appréciez leur travail et à quel point il a été intelligent de commander votre livre qui lui a déjà été expédié dans un colis séparé.

Et … et … et … vous allez également lui dire que vous avez un autre rapport, tout juste sorti de l’impression, sur le sujet qui, s’il le commande maintenant, il peut alors faire une bonne affaire et prendre une longueur d’avance sur une toute nouvelle façon de gagner de l’argent.

Alors, de quoi va parler ce nouveau rapport ? Eh bien, je ne sais pas. Je ne peux pas réfléchir sur tout à votre place. Peut-être que c’est sur la façon de conclure des accords sur les pensions bancaires. Ou comment faire un malheur en achetant des diamants chez des prêteurs sur gages (vous pouvez le faire) ou gagner de l’argent en lisant des petites annonces ou … ou … ou autre chose. Le fait est que si vous faites cela et que vous le faites correctement, quelque chose comme …

20% Des Personnes Que Vous Envoyez
Cette “Lettre De Bienvenue” À
Vous Enverra Immédiatement Un Autre Chèque!

Paix.

Cliquez ici pour recevoir GRATUITEMENT toutes les Lettres de Gary Halbert – Le Prince du Copywriting !