À TÉLÉCHARGER Les Textes de Ventes BEST-SELLERS du Meilleur Copywriter - Eugène Schwartz, lui-même !
CLIQUEZ ICI pour recevoir votre accès GRATUIT à la Bibliothèque du Succès Des Millionnaires du Web
Comment Séduire et Persuader Des Clients Avec Seulement Vos Mots !
RECEVEZ LE TEXTE HYPNOTIQUE capable de faire entrer des TONNES DE CASH SUR VOTRE COMPTE BANCAIRE
Doublez Vos Ventes En 30 jours ! Le podcast Oui Ca$h Copy ! vous révèle une fois par semaine des Résultats Étonnants...
LAISSEZ LE MULTIPLICATEUR DE PROFITS PAR EMAILS générer des milliers d'euros pour vous, "en un instant"
CLIQUEZ ICI pour recevoir Les Secrets du Copywriter Gary Bencivenga surnommé "Best in America" pour Booster Vos Réponses Publicitaires !
CLIQUEZ ICI pour recevoir Les Meilleures Lettres de Vente de Robert Collier (Nouvelle édition) !
CLIQUEZ ICI pour recevoir GRATUITEMENT La Lettre Copywriting de Gary Halbert (un des plus grands copywriters, faiseur de fortune ayant jamais existé)

Traduction de la Lettre de Gary Halbert : cliquez ici pour voir l’originale.

“Lettre Ouverte De Kevin Halbert À Tout Ceux
Qui Veulent Ou Doivent Embaucher Un Grand Copywriter”

Si vous cherchez à embaucher un copywriter… ce que vous êtes sur le point de lire peut vous retourner la tête, mais je crois qu’en fin de compte, vous allez apprécier ce que je vais vous révéler, car très peu de gens ose en parler aussi franchement.

Premièrement. Permettez-moi de commencer par dire que la façon dont je vais vous montrer comment engager un copywriter est très proche, sinon exactement, de la même façon dont les principaux acteurs de la publicité en marketing direct structurent leurs relations commerciales. Quand je parle d’acteurs principaux, je parle de relations de 10 millions d’euros.

Et il devrait en être de même pour les débutants, comme vous allez bientôt le découvrir.

Un copywriter peut faire la pluie et le beau temps. Il est ce fil important qui relie vos produits et services à vos prospects et réalise la vente.

Un Bon Produit Ne Se Vend Pas Tout Seul,
Même Pour Le Viagra Et Apple

Ne vous attendez jamais à ce que le public apprécie votre produit comme vous le faites. Ou que le monde afflue à votre porte, peu importe le copywriter que vous embauchez.

Vous devriez considérer le copywriter comme un mercenaire, c’est lui qui ramène l’argent pour que votre comptable puisse le compter.

Il devrait être traité avec le même respect que quiconque peut réellement faire la pluie et le beau temps et…

Il N’existe Pas Une Telle Chose Comme Un Copywriter Naturel Né !

Il faut des années d’expérience pour devenir vraiment de classe mondiale,

et…

Chaque Grand Copywriter A Quelque Chose De Grave En Lui.

Ce sont des masochistes obsédés qui consomment une quantité infinie d’informations sèches sur le copywriting, la vente et toutes sortes de marketing. Plus en ils en mangent et ils ne semblent jamais en avoir assez. Comme un golfeur, ils vivront leur vie en perfectionnant constamment leur technique, en obtenant toujours un score inférieur. Ils sont peut-être très en avance sur le peloton, mais ils ne s’arrêteront pas avant d’avoir trimé pendant 18 ans … l’apprentissage ne se termine jamais.

Donc, à moins que quelque chose ne va vraiment pas avec vous, je vous recommanderais fortement de faire appel à un copywriter au lieu d’ajouter plus de travail à votre journée déjà chargée et de retarder votre succès.

Si vous êtes relativement nouveau en copywriting, il vous coûtera plus de temps et d’argent perdu pour étudier et rédiger vous-même un texte de vente très efficace.

Et comme je vais bientôt vous le prouver, même si vous écrivez un texte de vente rentable, vous vous ferez bien mal une fois que vous réaliserez combien d’argent vous pourriez laisser sur la table si vous aviez fait les choses un peu différemment.

Dans une minute, je vous montrerai qu’une simple augmentation modeste de la conversion peut plus que doubler vos profits. Une augmentation si importante qu’elle aurait facilement permis de payer les honoraires d’un des plus grands copywriters et de mettre plus d’argent dans vos poches que si vous n’aviez pas engagé cet employé et gardé tout l’argent pour vous-même.

Trouver Un Copywriter Est Facile… Très Facile.

Trouver Un Grand Copywriter Est Une Toute Autre Histoire.

Récemment, j’ai été invité dans un groupe Mastermind à 15 000 dollars et quelqu’un m’a dit qu’ils faisaient faire leur copywriting en embauchant des personnes sur fiverr.com. Juste au cas où vous ne le sauriez pas, Fiverr est un site où vous pouvez engager des personnes pour effectuer des tâches à 5 dollars… incroyable. N’importe qui peut rédiger une annonce, peu peuvent en rédigent une bonne, et encore moins en rédiger une excellente.

Avertissement : lorsque vous embauchez un copywriting à prix discount, vous lui rendez service, car il utilise votre argent pour tester son texte de vente.

Écoutez, aucun copywriter ne peut vous regarder droit dans les yeux et vous garantir le succès. Mais si vous voulez dépenser votre argent et tenter votre chance, quel genre de chances voulez-vous avoir ?

Personnellement, je choisirais la machine qui rapporte le plus souvent.

Je ne voudrais vraiment pas prendre le risque avec un inconnu qui raterait la cible… me faisant me demander s’il s’agissait de la publicité ou de quelque chose d’autre, et me demandant si je devrais renoncer à la continuer davantage, alors qu’un copywriter reconnu a beaucoup plus de chances de la toucher dans le mille du premier coup.

Contrairement à ce que vous pourriez penser… ce n’est pas parce que vous avez de l’argent que de bons copywriters ont besoin de vous… non mon ami… vous avez besoin d’un bon copywriter qui vous laisse entrer dans son emploi du temps. Cela semble arrogant, ce n’est que la vérité et il n’est pas très utile d’en remettre une couche.

Les copywriters vendent leur temps, et les bons ont plus de clients qui essaient de les embaucher qu’ils ne peuvent satisfaire, alors quand il s’agit d’en embaucher un, le copywriter doit croire au potentiel du projet et dans la plupart des cas, il doit voir un gros potentiel direct et… encore mieux… un deuxième derrière.

Parce que les grands copywriters ont généralement une file d’attente de personnes prêtes à payer leurs honoraires, ils doivent choisir judicieusement le client à traiter. Toutes choses étant égales par ailleurs (tout le monde est prêt à payer ses frais), le copywriter doit maintenant choisir le client à traiter. Il est plus susceptible de fonder sa décision sur 3 facteurs.

1. La première chose qu’il va prendre en compte, c’est combien d’argent le projet lui offre potentiellement au-delà de son budget. Cela inclut la part des bénéfices bruts que le client est disposé à partager (généralement entre 1 % et 5 %, mais elle peut également varier considérablement en fonction de facteurs tels que les marges bénéficiaires et la quantité de travail nécessaire).

Pensez-y. Comment choisiriez-vous vos clients ?

2. L’auteur examinera également le potentiel “final” du projet, c’est-à-dire qu’il existe une relation continue avec le client lui permettant d’écrire un texte de vente supplémentaire afin de vendre davantage de produits et services aux clients existants, dont il disposera également.

Il est beaucoup plus facile d’écrire un texte de vente supplémentaire pour un projet qu’il connaît déjà que d’essayer de se familiariser avec un nouveau.

3. L’autre grand facteur est de savoir si le copywriter aime le sujet. Un copywriter peut se sentir épuisé par un type d’entreprise particulier, d’autres préféreront écrire pour le même type d’entreprise, car ils savent déjà ce qu’il faut faire pour vendre.

 

ASTUCE :

Il est préférable de choisir un copywriter qui a réussi à écrire pour un créneau particulier et qui aime toujours écrire à ce sujet. Et ne supposez jamais qu’un copywriter ayant déjà écrit un texte gagnant pour un produit ou un service, peut écrire un texte gagnant pour un autre. Gary pourrait écrire pour à peu près n’importe lequel, mais c’est rare.

Un autre conseil :

Ne dites pas à un copywriter que l’argent n’est pas un problème. C’est un signe que l’argent est un gros problème. Et surtout, ne lui dites pas qu’il y a beaucoup d’argent disponible, mais que tout est lié maintenant, puis demandez-lui s’il peut regarder au-delà et commencer tout de suite.

Vous devriez vous méfier d’un copywriter qui accepte ce type d’offres. C’est un bon signe qu’il doute de ses compétences et, sciemment ou non, il va utiliser votre argent pour tester ses théories.

Le copywriter le plus cher est celui qui n’apporte pas l’argent, et les copywriters à prix discount sont les plus susceptibles de vous faire payer le moins pour leurs services.

Avec tout dans votre entreprise, même le copywriter le plus cher est le plus petit risque et l’investissement le plus important que vous puissiez faire.

Tout copywriter digne de ce nom va vous facturer la moitié sinon tous ses frais à l’avance et exiger le reste juste avant la livraison du texte de vente terminé.

Ne vous attendez pas à ce que le meilleur copywriter écrive gratuitement pour une plus grande partie de son temps, parce que votre projet est un vainqueur sûr et qu’il a « beaucoup de potentiel ». Ne dites jamais qu’il sera payé plus tard avec le bénéfices qu’il génère avec son travail. Un bon copywriter a fait le tour de la question une fois ou deux… et a vu sa part d’opportunités. Veuillez excuser le double négatif suivant… mais. Cela ne veut pas dire que certains copywriter ne font pas quelque chose de similaire. Certains copywriter de A-List vont effectivement conclure ce type d’affaire, mais le copywriter gagne BEAUCOUP plus d’argent. Dans ce cas, il n’est pas embauché, mais au lieu de cela appartient à l’entreprise.

Payer un copywriter à l’avance lui montre que vous êtes sérieux. Et vous voulez qu’il insiste pour que vous le payiez à l’avance. Cela montre qu’il a confiance en ses capacités et qu’il ne perdra pas son temps avec des joueurs qui ne sont pas des joueurs sérieux.

Les copywriter les mieux payés au monde sont payés par des personnes qui comprennent parfaitement leur vraie valeur. Et les entreprises qui paient le plus pour les copywriters gagnent le plus en marketing direct… point final.

Richard Stanton-Jones de Phillips Publishing a dit à Gary que personne ne gagnait plus dans cette société que les copywriters, à l’exception de son propriétaire, Tom Phillips. La raison étant : ce sont eux qui ramènent l’argent.

Un bon copywriter sait ce qu’il vaut et n’importe quel projet peut s’emballer et prendre l’eau pour un million de raisons différentes. Aucun de ceux qui sont sous son contrôle. La seule garantie pour un copywriter qu’il va être payé, c’est quand il a réellement l’argent dans ses mains. Plus important encore, cela lui permet de concentrer toute son attention sur le projet et cela lui évite de se demander s’il va être payé, et s’il n’aurait pas dû consacrer son temps et son attention à autre chose.

Si un client n’a pas payé à l’avance, ni lui ni le copywriter ne se sentent réellement obligés de donner suite. Un client qui paie la moitié à l’avance doit regarder au plus profond de lui-même et mesurer sa conviction que le projet pour lequel il recrute le copywriter est viable. Il est facile de se moquer de vous-même et des autres quand vous n’avez rien à perdre. L’argent permet toujours une conversation sérieuse.

Remarque :
Vous voulez savoir comment vraiment faire chier un copywriter ? Ne lancez pas la campagne publicitaire dans laquelle il a versé tout son cœur et son âme. Comme quelqu’un qui a été embauché pour construire un avion, même s’il a été payé, il veut voir cet avion voler.

Il est logique qu’un copywriter travaille beaucoup plus dur pour le client s’il en tire un profit. Le fait de lui consacrer une partie des bénéfices le motive à obtenir plus de clients et plus de ventes… il travaille plus fort pour vous rapporter plus d’argent afin qu’il puisse en avoir une partie. Offrir une partie des bénéfices peut motiver un copywriter à rechercher la perfection absolue.

Pensez-y, si vous payez un copywriter au forfait, il ne doit se vendre qu’à une seule personne… VOUS.

Tout ce qu’il a à faire, c’est de prendre votre premier paiement… de vous écrire un texte de vente conforme et de revenir vers vous pour récupérer l’autre moitié.

Et… quand il s’agit de vous, il prêche à une foule déjà convaincue. Vous croyez en tout ce que vous offrez au monde, et vous ne reconnaissez peut-être pas les différences apparemment subtiles qui font ou défont une publicité, un site Web ou une autre campagne.

La qualité du texte de vente dans le monde réel importe moins pour lui s’il sait qu’il a déjà collecté tout l’argent qu’il aura à obtenir.

Ne vous méprenez pas, un bon copywriter travaillera très dur pour vous livrer une annonce percutante… mais il manquera l’obsession totale qui imprègne chaque moment de sa vie.

Cela m’amène à un autre point. Un copywriter qui reçoit une partie des bénéfices est susceptible de vous “inciter” à faire certaines choses qui pourraient vous rendre mal à l’aise. Cela pourrait être quelque chose avec une garantie très longue, en utilisant un titre avec un avantage très puissant. Ou la façon dont votre produit se vend vous fait sentir qu’il va ruiner votre bonne réputation. Je ne dirai pas que vous devriez donner dans tout ce que le copywriter vous demande, mais je suggérerais que vous lui donniez jusqu’à ce que ça vous fasse mal.

Gary Halbert a écrit ceci à propos de sa relation avec John Carlton :

“Il a notamment été amené à convaincre des personnalités célèbres de s’humilier devant une caméra pour des publicités obscures… racontant aux salles remplies de dirigeants millionnaires leurs idées nuls (et les rendant ainsi)… sauvant des sociétés de la faillite avec des campagnes que nous devions créer du jour au lendemain (et ensuite “motiver” les clients à exécuter les annonces, même s’ils étaient contre avec chaque cellule de leur être).” – Gary Halbert

L’un des risques les plus importants qu’un client puisse prendre est de prendre des décisions en fonction de son QI, de son éducation et de son bon sens… plutôt que d’appliquer des techniques de marketing éprouvées et prouvées.

Passer à autre chose…

Si Vous Avez De La Chance… Votre Copywriter Va Vous “Mener en Bâteau”

Comme la plupart des êtres humains, tous les clients veulent que le texte de vente soit écrit pour avant-hier. Après tout, c’est un sentiment très dénué de sens de mettre de l’argent et d’attendre que le texte de vente arrive. Mais la patience est très importante lors de l’attente du travail d’un copywriter pour livrer la marchandise. Le gros du texte de vente n’est pas écrit sur la table. Un copywriter travaille le plus fort quand il a l’air de ne pas travailler du tout. Tous ses appâts, ses gros titres, ses conclusions, ses histoires et ses “raisons” viennent après qu’il ait absorbé une grande quantité de faits et d’informations, et qu’il laisse tout cela maintenant s’infiltrer dans son esprit. Des éclairs de génie lui parviennent lorsqu’il fait des choses insensées comme conduire ou faire une promenade.

Quand il écrira pour la première fois, il se laissera aller à la page et s’éloignera. Il s’en ira pour une soirée, une journée, peut-être deux. C’est une partie très importante du processus, car cela lui permet d’oublier une bonne partie de ce qu’il a écrit et de revoir le texte de vente avec un « œil neuf », lui donnant ainsi la chance de voir plus clairement si le texte a toujours un sens du point de vue d’un nouveau lecteur. C’est le moment où il sera capable de dire s’il suivait un processus naturel de pensée et de flux.

Une autre clé pour écrire un texte de vente consiste à faire lire le texte à vos clients idéaux. Les commentaires des clients peuvent mettre en évidence des lacunes et des omissions évidentes difficiles à identifier par le copywriter et le client (vous), car vous êtes tous deux trop proches du sujet.

Si vous souhaitez accélérer le processus d’écriture, fournissez au copywriter toutes les recherches dont il a besoin. Cela inclut le marketing de la concurrence, vos publicités passées (et leurs résultats), vos études de recherche et vos ouvrages sur le sujet. N’oubliez pas que l’annonce peut être basée sur l’histoire personnelle d’une personne. Racontez-lui votre histoire, celle de vos clients, celle de l’inventeur, l’histoire du complot, la tragédie, le triomphe. Donnez-lui tout ce qui pourrait même être légèrement pertinent.

Une note sur l’édition d’un travail d’un copywriter. Il y a une histoire célèbre qui raconte que mon père a appris qu’une annonce qu’il avait écrite pour un client avait échoué. Et mon père a demandé à la cliente de lui montrer la publicité qu’elle avait diffusée. Il a ensuite informé le client que l’annonce qu’elle avait diffusée n’était pas celle qu’il avait écrite, ils l’avaient modifiée.

Il leur a dit…

“Vous avez peint à la bombe la chapelle Sixtine” – Gary Halbert

Une autre chose courante qu’il avait l’habitude de dire était…

“Ne changez même pas une putain de virgule sur mon texte de vente” – Gary Halbert

David Ogilvy a dit…

“Tout imbécile peut écrire une mauvaise publicité, mais il faut être
un génie pour mettre la main sur la bonne.”

Les copywriters sont invités à faire quelque chose que même une fraction de 1 % de la population ne peut faire. Ce ne sont ni des stagiaires ni même des employés, et se tenir par-dessus leur épaule au moment où ils écrivent va rapidement mettre fin à la relation.

Le temps du meilleur copywriter est accaparé par les clients qui leur accordent la liberté la plus créative, et les clients en sont très souvent très récompensés. John Carlton n’a accepté d’écrire que pour les marchés du golf et de l’autodéfense, car ils lui ont laissé carte blanche. Il a ouvert la voie pendant des années que la concurrence, prise au dépourvu, ne pouvait que tenter d’imiter avec une faible tentative de maintien.

Si vous et le copywriter, rédigez un avis sur la direction que devrait prendre la promotion, ne vous attardez pas trop longtemps dessus. Ce que vous devez faire à ce stade est d’exécuter un test fractionné A / B significatif. Autrement dit, un test Pommes pour Pommes (appartenant au même groupe de noms / prospects), comparant ce que vous pensez être la meilleure approche par rapport à celle du copywriter. Votre test, si possible, devrait consister en une liste de personnes d’au moins 2 000 noms (1 000 pour votre version et 1 000 pour les suggestions du copywriter).

Comme le légendaire Claude Hopkins l’a dit :

“Cela met les hommes en difficulté. Toutes les conjectures sont éliminées.
Chaque erreur est remarquable. On perd vite sa vanité en apprenant
combien de fois son jugement est trompé – souvent 9 fois sur 10.”

Lorsque le copywriter est intéressé par une partie de l’action, il a moins de chances de vous éclairer et de vous persuader de fonctionner dans le royaume de la réalité et de faire ce qui fonctionne réellement. Vous pouvez le regarder tout le temps en se demandant de quel côté il est. Mais lorsque l’argent vous parviendra, vous le considérerez comme l’une des relations d’affaires les plus précieuses que vous ayez et vous le considérerez comme le faiseur de pluie et du beau temps qu’il est vraiment.

Il y a un risque très important auquel vous devez faire attention lorsque vous travaillez avec un copywriter, il s’agit d’une erreur courante commise par quelques propriétaires d’entreprise. Vous voyez, une fois qu’un copywriter a créé une campagne gagnante et que tout ronronnait bien, après un certain temps, quelqu’un vous demandera pourquoi vous envoyez encore de l’argent à quelqu’un qui a travaillé pour vous il y a plus d’un an. Et vous commencerez à vous demander, et vous oublierez qu’il ne travaille pas pour vous, il travaille avec vous. Et à moins qu’il n’ait écrit une annonce du genre “La Voie De L’homme Paresseux”, la promotion finira par disparaître et vous devrez créer une promotion mise à jour, rechercher un autre 3 %, pour vendre à un nouveau marché entièrement ou trouver un travail.

(Je vais vous parler des 3 % dans un instant).

En changeant rapidement de copywriter, vous vous retrouverez toujours derrière la scène. Vous ne croiriez pas à quelle vitesse la communication fonctionne.

Un copywriter ne dira jamais à un client potentiel qu’il connaît sa mauvaise réputation et qu’il préférerait écrire pour la concurrence. Les copywriters ne leur donneront pas la moindre idée de ce qu’ils savent ou de l’endroit où ils l’ont entendu. Ils vont simplement les éviter. Ils seront soudainement trop occupés pour intégrer le client dans leur emploi du temps ou ne répondront tout simplement pas au téléphone. Laissant le client avec seulement les copywriters de la liste B, les copywriters qui seront heureux d’utiliser l’argent et le temps de leur client pour tester leur texte de vente.

Ne soyez pas comme certains et devenez un prodige de succès. Prenez soin de votre copywriter… il prendra soin de vous. L’inverse est également vrai, si un copywriter redresse un client et le quitte aussi sec, tout le monde le saura.

Comme promis, je vais vous montrer comment une augmentation de la réponse de 1 % à 1,3 % peut, dans certains cas, plus que doubler vos bénéfices.

Faisons un peu de style arithmétique à la Gary Halbert.

Avec la plupart des publicités payées, le propriétaire du produit ou du service paie quelqu’un pour attirer l’attention des gens et les diriger vers votre produit ou service. La personne qui pointe les clients potentiels dans votre direction va vous facturer sur une base “PAR”.

Par :

  • Mois
  • Circulation
  • Lettre envoyée
  • Approbation
  • prénom
  • Vente
  • Cliquez sur
  • Enquête
  • Impression
  • Prospectus
  • (Même l’optimisation des moteurs de recherche a ses coûts)

Le calcul très important de toute mesure en marketing direct est le retour sur investissement (ROI). Et évidemment, le résultat net.

Ce que vous essayez de mesurer, c’est combien d’argent vous avez dû dépenser en publicité et combien d’argent vous avez récupéré en retour après les dépenses.

(Au fait, c’est la raison pour laquelle tout le monde veut vendre des infos-produits. Parce qu’ils coûtent peu, rien à reproduire et rien à livrer.)

Supposons que vous dépensiez 1 000 dollars pour faire la publicité de votre produit auprès de 1 000 personnes et que vous convertissiez 1 % de ces personnes en clients de votre produit à 200 dollars.

1 % de 1000 personnes = 10 (clients)

10 clients X votre produit (200 dollars) = 2 000 dollars

Cela signifie que pour chaque dollar que vous dépensez en marketing, vous en prenez 2. Maintenant pour cet exemple, le dollar supplémentaire que vous avez récupéré n’est pas un pur profit. Vous avez des coûts (également appelés contribution aux frais généraux), quels qu’ils soient.

Où étais-je, oh ouais, OK, nous avons donc gagné 1 dollar supplémentaire pour tous ceux que nous avons envoyés, mais encore une fois, ce dollar supplémentaire n’est pas un simple profit, nous avons des coûts comme :

Hébergement Web

La production du produit

Livraison

Frais du compte marchand

Livraison par courrier électronique

Prix au clic

Prix à l’impression

Frais de courrier

Service Clients

Location

Salaires

etc.

Et la liste peut s’allonger ad vitam eternam. Mais pour simplifier, disons simplement que lorsque tout est dit et fait, il vous en coûtera 75 dollars pour desservir chacun de ces 10 clients. Cela signifie que ces 10 clients ont un coût total de 750 dollars pour la livraison de tout ce que nous leur avons vendu.

Voyons où nous en sommes. Nous avons reçu au total 2 000 dollars après avoir dépensé 1 000 dollars. Et nous avons 750 dollars en frais généraux.

Sur le papier qui ressemble à :

Revenu brut de 2 000 dollars

Investissement initial en publicité de 1 000 dollars

= 1 000 dollars restants

Maintenant, nous avons 750 dollars en réalisation, donc ça ressemble à :

1 000 dollars

750 dollars

= 250 dollars de profit

Autrement dit, pour chaque tranche de 1 000 dollars dépensés, nous avons pris 2 000 dollars en brut. Mais ce qui compte vraiment, c’est que nous avons réalisé un bénéfice de 250 dollars.

En d’autres termes. Pour chaque dollar dépensé, nous avons gagné 25 centimes (bénéfice net de 25 %).

Maintenant, imaginons que nous fassions appel à notre copywriter vedette star du rock et qu’il augmente la réponse à un maigre 1,3 %. Les copywriters sont généralement réputés augmenter la conversion de plusieurs %. Mais cela dépend entièrement de la qualité du texte de vente.

Revenons à cette augmentation de 0,3 % en taux de réponse. À vrai dire, le copywriter augmente la réponse de 30 %.

Cela signifie que nous obtenons maintenant un taux de conversion de 1,3 %.

Le point clé à retenir ici est que nous ne payons toujours que 1 000 dollars et nous avons maintenant 13 personnes à acheter au lieu de 10.

Voyons à quoi ça ressemble sur le papier maintenant.

13 clients X 200 $ (prix d’achat) = 2 600 dollars

Maintenant, ce n’est pas tout un profit, nous devons tout de même déduire le coût du produit et son exécution, comme nous l’avions fait la dernière fois.

13 clients

x 75 dollars (coût et réalisation du produit)

= 975 dollars

Ok, voyons où nous en sommes avec ce nouveau taux de réponse de 1,3%.

Nous prenons maintenant un montant brut de 2 600 dollars au lieu de 2 000 dollars seulement.

Mais 1 000 dollars ont été dépensés en publicité, ce qui donne les résultats suivants :

Revenu brut de 2 600 dollars

1 000 dollars de publicité

Bénéfice brut de 1 600 dollars

Maintenant, nous devons déduire le coût du produit et de la réalisation, donc:

Bénéfice brut de 1 600 dollars

975 dollars de coûts de produits

Bénéfice net de 625 dollars

Ok, donc pour les mêmes 1 000 dollars dépensés, nous réalisons maintenant un bénéfice net de 625 dollars.

Une autre façon de le dire est que, pour chaque dollar dépensé, non seulement vous récupérez votre dollar, mais vous avez également couvert tous vos coûts et il vous reste 62,5 centimes (un bénéfice de 62,5 % pour le même millier de dollars investi).

Dans le premier exemple, nous avions gagné 250 dollars par rapport aux coûts de publicité et d’exécution, ce qui représente un bénéfice net de 25 centimes (25 % de profit) pour chaque dollar investi.

Cela signifie que si un copywriter peut augmenter votre taux de conversion de 0,3 % (une augmentation de 30 % des ventes brutes), il doublerait dans ce cas vos bénéfices. pour être plus précis, vos bénéfices augmenteraient de 250 %.

Pas tout à fait, car vous êtes une personne intelligente et vous avez pensé à l’avenir et vous voulez que votre copywriter vedette prenne votre projet alors qu’il part pour un tour du monde d’un an, en essayant de retrouver sa santé mentale. Vous avez donc eu la gentillesse et la générosité de lui donner 5 % des ventes brutes. Cela signifie qu’il va recevoir 130 dollars pour chaque tranche de 2 600 dollars que vous recevez.

Ok, encore une fois, voyons où nous en sommes. Donc, le copywriter a augmenté le taux de réponse de 30 %. Au lieu de faire 250 dollars avec notre texte de vente “moyen moyen”, nous gagnons maintenant 650 dollars, mais nous lui payons 130 dollars en commissions. Nous en sommes donc maintenant à 520 dollars (plus du double de nos bénéfices !).

À vrai dire, vous réaliseriez plus de 200 % de bénéfices, car certains des coûts mensuels liés à la réalisation des produits sont fixes, comme le loyer, l’hébergement Web et, dans certains cas, le service clientèle. Ces coûts n’augmentent pas considérablement lorsque vous augmentez les ventes. C’est pourquoi la vitesse d’augmentation mensuelle est si importante.

Cela prouve également que plus vous prenez du temps pour apprendre comment écrire le meilleur texte de vente possible, plus vous laissez de l’argent sur la table.

Maintenant, si vous avez quelques difficultés, quand il s’agit de calculer vos profits en écrivant votre propre texte par rapport à l’embauche d’un pro de la liste, vous n’avez probablement pas oublié les frais initiaux. À vrai dire, moi non plus. Au début, les frais initiaux sont très importants, mais lorsque vous démarrez avec une campagne chaude, ils deviennent de plus en plus petits.

Lorsque vous êtes au beau milieu d’une campagne chaude, vous ne pourrez plus vous demander comment, pour chaque dollar que vous envoyez, vous réaliserez un bénéfice net de 1,50 dollars, et vous vous concentrerez uniquement à essayer de tourner la manivelle de plus en plus vite.

La cerise sur le gâteau. Maintenant, non seulement vous développez votre entreprise à un taux exponentiel, mais vous recevez également 30 % de personnes supplémentaires dans votre liste de clients. Tout vendeur averti vous dira que vendre quelque chose à un nouveau client coûte 10 fois plus cher qu’à un client existant. Toutes choses étant égales par ailleurs, vous devriez choisir une entreprise qui a un plus gros back-end. Et donc les entreprises qui entretiennent des relations durables avec leurs clients, la majeure partie de l’argent n’est pas réalisée lors de la première vente.

Vous pouvez maintenant voir à quel point de petites augmentations de conversion peuvent entraîner d’énormes augmentations de bénéfices.

C’est le simple secret que tout spécialiste du marketing direct qui réussit connaît. Et c’est pourquoi ils n’ARRÊTENT JAMAIS DE TESTER.

C’est parce qu’ils savent que des changements apparemment mineurs peuvent faire une grande différence sur leur compte bancaire. Et surtout lorsque vous avez une liste limitée de prospects CHAUDS, vous souhaitez tirer le meilleur parti de votre marketing.

Comme je l’ai déjà dit, les plus gros expéditeurs paient le plus les copywriters, car au final, même après le paiement de leurs honoraires et de leurs redevances aux copywriters, les clients gagnent plus d’argent POUR EUX-MÊMES.

Une autre façon de le dire est de le dire…

Les Grands Copywriters Vous Vendent De L’argent À Prix Discount !

Alors, qu’est-ce qui fait un grand copywriter ?

Ce n’est pas à quel point VOUS l’aimez ou son travail. C’est leur capacité à communiquer efficacement avec vos prospects.

Dans la plupart des cas, vous n’êtes pas votre client et, relativement parlant, toutes les annonces échouent lorsqu’elles sont vendues à de nouveaux prospects. Ce que je veux dire par là, c’est que si une annonce convertissait 3 % des prospects en clients, cela signifiait que 97 % (la grande majorité) n’achetaient pas.

C’est comme chercher de l’or. Et identifier ces 3 % de vos prospects et savoir ce qui les rend différents…, c’est TOUT !

Un grand copywriter est capable de faire ce que j’appelle…. SE METTRE EN HARMONIE… avec le client. Une façon plus courante de le faire est de… se mettre à sa place… ou… se mettre dans sa tête. Cela signifie savoir comment il vit… où il a été… où il veut aller… et ce qu’il croit… afin de “parler sa langue”, la langue des 3 %.

Cela signifie savoir ce qu’un client potentiel doit entendre pour être persuadé et comment cela doit être dit.

Votre copywriter comprend-il vos clients ?

Peut-il se mettre à leur place et parler leur langue ?

Savez-vous à quoi ressemble un bon texte de vente ?

Voici un test simple… prenez votre annonce et montrez-la à des prospects idéaux en leur demandant ce qu’ils en pensent. S’ils disent que c’est une annonce “bonne”, “excellente” ou “OK”… elle a lamentablement échoué, et ils ne font que vous flatter.

Une bonne annonce fait dire au lecteur…

“Wow, où puis-je acheter ça !”

Une bonne annonce produit des ventes, pas des compliments ou des récompenses.

Ce n’est pas une tâche facile et cela ne doit pas être pris à la légère. N’oubliez pas que j’ai dit que dans la plupart des cas, vous n’êtes pas votre client. Pour vous le prouver, je veux que vous me rendiez un service. Je veux que vous imaginiez appeler vos clients et engager une conversation avec eux, et une fois que vous commencerez à avoir une idée de qui ils sont, je veux que vous imaginiez avec combien d’entre eux vous seriez prêt à passer le week-end seul. Probablement pas beaucoup.

Mais savoir pourquoi vous ne passerez pas beaucoup de temps avec eux peut vous aider à mieux comprendre votre client. Trop jeune, trop vieux, homme, femme, célibataire, marié, religieux, athée, paresseux, cupide, politique, intelligent, stupide, vivant dans l’instant présent, pensant à long terme, seul, amoureux, mince, gros, inquiet, ego géant, compétitif, charitable, citadin, hillbilly, country, classique, rock and roll, et ainsi de suite.

De nombreux spécialistes du marketing intelligents s’adressent à leurs clients pour les comprendre plus en profondeur et, finalement, cela en vaut la peine.

Un bon copywriter comprend le client et sait comment lui PARLER (écrire).

Je digresse…

L’indicateur le plus important d’un bon copywriter est le montant de ses annonces par rapport à d’autres, peut-être une autre personne que vous avez embauchée avant n’a obtenu que de légers résultats.

Il y a beaucoup de copywriters qui parleront de leurs campagnes publicitaires à grand succès qui ont entraîné une avalanche d’argent, alors qu’en réalité, ils ne reconnaîtraient pas une bonne annonce si elle les mordait sur leur derrière, sans parler de la possibilité d’en écrire une.

L’autre façon de savoir qui est un bon copywriter est d’être bien connecté avec les entreprises d’un réseau, qui ne ruineraient jamais leur bonne réputation en approuvant une personne simplement parce que le copywriter novice est un bon gars.

Enfin, les grands copywriters ont généralement des années d’expérience dans l’étude de textes de vente de grande qualité qui s’adressent au public cible.

Si vous souhaitez engager Bond ou moi-même pour rédiger votre texte de vente pour vous. Ou vous voudriez que nous vous aidions à trouver un copywriter, car vous n’avez aucun moyen de confirmer les capacités d’un copywriter; qui ne sont pas bien connectés dans le secteur, ou ne peuvent pas distinguer les différences subtiles entre médiocre et excellent, écrivez-nous ou appelez-nous et nous serons ravis de vous aider.

Paix,

Kevin Halbert
Prince of Prince of Print
(323)816-7859
[email protected]

P.S. : Méfiez-vous des copywriters qui ont fait des études à l’université dans la publicité ou le marketing. 99 % des personnes qui enseignent aux étudiants ignorent tout du marketing direct dans le monde réel et ne devraient pas être autorisées à enseigner la théorie à d’autres. Aucun pro du marketing direct performant n’encouragerait les entreprises à se former au marketing dans une université traditionnelle. Et un gars vêtu d’un costume pas cher et un toupet qui apparaît de manière répétée dans les publicités de fin de soirée surclassera tous les professeurs de marketing possédant un doctorat universitaire le plus prestigieux du pays.

Vous feriez bien mieux d’embaucher un professeur du département de psychologie ou un artiste en séduction… Je ne plaisante pas.

Cliquez ici pour recevoir GRATUITEMENT toutes les Lettres de Gary Halbert – Le Prince du Copywriting !

À TÉLÉCHARGER Les Textes de Ventes BEST-SELLERS du Meilleur Copywriter - Eugène Schwartz, lui-même !
CLIQUEZ ICI pour recevoir votre accès GRATUIT à la Bibliothèque du Succès Des Millionnaires du Web
Comment Séduire et Persuader Des Clients Avec Seulement Vos Mots !
RECEVEZ LE TEXTE HYPNOTIQUE capable de faire entrer des TONNES DE CASH SUR VOTRE COMPTE BANCAIRE
Doublez Vos Ventes En 30 jours ! Le podcast Oui Ca$h Copy ! vous révèle une fois par semaine des Résultats Étonnants...
LAISSEZ LE MULTIPLICATEUR DE PROFITS PAR EMAILS générer des milliers d'euros pour vous, "en un instant"
CLIQUEZ ICI pour recevoir Les Secrets du Copywriter Gary Bencivenga surnommé "Best in America" pour Booster Vos Réponses Publicitaires !
CLIQUEZ ICI pour recevoir Les Meilleures Lettres de Vente de Robert Collier (Nouvelle édition) !
CLIQUEZ ICI pour recevoir GRATUITEMENT La Lettre Copywriting de Gary Halbert (un des plus grands copywriters, faiseur de fortune ayant jamais existé)